© Ignacio Darnaude Rojas Marcos




descargar 2.83 Mb.
título© Ignacio Darnaude Rojas Marcos
página4/82
fecha de publicación17.01.2016
tamaño2.83 Mb.
tipoDocumentos
b.se-todo.com > Biología > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   82

de notre capacit‚ coercitive devant les organismes internationaux pour que les gouvernements

abandonnent leur souverainet‚. C'est pourquoi nous ne perdrions pas un temps pr‚cieux dans

cette voie, car ce n'aurait pour effet que d'entraŒner une r‚action imm‚diate de r‚sistance … ce

qui serait per‡u comme une invasion.

Notre concept de neutralisation implique certaines m‚thodes d'accŠs au pouvoir qui ‚viteraient

de provoquer des traumatismes graves … toute l'organisation socio-‚conomique de votre

planŠte, une panique collective et la paralysie du travail et des rouages administratifs.

Naturellement, nous ne pouvons pas vous r‚v‚ler les bases de ce projet, dirig‚ vers ceux de

vos frŠres qui sont impliqu‚s dans les centre de d‚cision des ‚tats, qui impliquerait un contr“le

distance des structures neuronales amygdaliennes, lesquelles jouent un r“le d‚terminant dans

les conduites agressives, et des r‚seaux dendritiques du cortex frontal et de l'hippocampe.

Tous les media seraient plac‚s sous notre contr“le, de maniŠre … ce que le processus de

changement soit assimil‚ progressivement, sans ce que ceci engendre d'inqui‚tude. Cette prise

de conscience graduelle irait jusqu'au moment seuil o— les hommes les plus intelligents de

votre planŠte avertiraient leurs frŠres que la souverainet‚ plan‚taire serait pass‚e sous le

contr“le d'une entit‚ ‚trangŠre … la Terre.

A ce stade nous aurions besoin de certains d'entre vous, qui joueraient des r“les de courroies

de transmission avec un double but : tranquilliser leurs frŠres en leur pr‚sentant une image

r‚elle de nos buts, de notre honn tet‚, de nos intentions profondes et leur faire comprendre

quelles raisons puissantes nous ont amen‚ … usurper provisoirement votre souverainet‚.

Ces contact‚s nous aideraient par ailleurs … percevoir avec plus d'impartialit‚ et de pr‚cision

vos besoins, vos frustrations, votre niveau d'anxi‚t‚ et d'angoisse et les sentiments d'injustice

qui d‚couleraient de notre action. En fonction de ces donn‚es nous pourrions ainsi corriger

notre politique envers vous. Si nous n'avions pas pr‚vu cela, toute possibilit‚ de

communication entre nos deux humanit‚s ( l'une ‚tant mise momentan‚ment sous le joug ) serait

nulle.

Votre angoisse collective, l'id‚e de vous sentir domin‚s par des extraterrestres inconnus,

provoqueraient des attitudes sociales compulsives d'agressivit‚, de terreur, de suicide,

d'effondrement de l'organisation et de l'activit‚ des nations et des flux migratoires incontr“l‚s.

Il ne servirait … rien que nous apparaissions nous-m mes sur vos ‚crans de t‚l‚vision en

essayant de vous tranquilliser, puisque la capacit‚ de persuasion d' tre per‡us comme des

ennemis usurpateurs serait quasi-inexistante.

Conscients de ce fait, mes frŠres ont donc d‚cid‚ de former des trŠs petits groupes Terrestres,

pour les pr‚parer en fonction de cette ‚ventualit‚, sous toute r‚serve. Ce projet comportait de

grandes difficult‚s. Nous ne pouvions pas choisir des politiciens en vue puisque ces gens

devaient pr‚cis‚ment tre neutralis‚s dŠs que la d‚cision d'intervention aurait ‚t‚ prise. Ces

hommes ne pouvaient pas non plus tre des scientifiques, puisque ceux-ci auraient aussit“t

exig‚ des preuves de notre identit‚, que pour des raisons majeures nous ne souhaitions pas

vous apporter. Il n'aurait pas ‚t‚ non plus indiqu‚ de nous adresser … des humains appartenant …

milieux socio-culturels de bas niveau, puisque leurs capacit‚s d‚ficientes ne leur aurait pas

permis de saisir la profondeur des donn‚es que nous leur aurions apport‚es et de les

comprendre. Une personne de faible niveau intellectuel n'est pas en mesure de proc‚der … un

examen lucide d'une situation et encore moins de l'exprimer avec objectivit‚. Nous avons donc

opt‚ pour des individus appartenant … des couches socio-culturelles moyennes : ing‚nieurs,

dipl“m‚s dans des disciplines sociales et scientifiques, chefs d'entreprises de niveau moyen,

pr tres et pasteurs de diff‚rentes religions, modestes agents des administrations. Nous avons

surtout recherch‚ des m‚decins, des sociologues, des psychologues, des journalistes et des

sp‚cialistes des techniques de communication.

Leur portrait-robot psycho-biologique r‚sumerait ces diff‚rentes comp‚tences, avec une

intelligence ‚lev‚e, un int‚r t pour les questions scientifiques, une attitude ouverte et ‚lev‚e

vis-…-vis du contact avec des intelligences extraterrestres. Ces hommes devraient de plus tre

p‚n‚tr‚s de la n‚cessit‚ d'un ordre social et du fait que celui-ci dusse tre fond‚ sur des rŠgles

morales et scientifiques.

En agissant ainsi nous courrions le risque que nos rapports soient rejet‚s, parce que consid‚r‚s

comme l' uvre de farceurs ou, dans l'hypothŠse inverse, que ceux-ci soient diffus‚s au point

que ceci entraŒne une prise de conscience, de la part de vos frŠres Terrestres, de la r‚alit‚ de

notre pr‚sence, ce qui aurait alt‚r‚ gravement l'autonomie de votre soci‚t‚ plan‚taire.

Dans un premier temps nous ne savions pas vers qui nous diriger. Nous adress mes des lettres,

en France, En Grande-Bretagne et en Australie, … des avocats, des m‚decins, des sociologues

et des docteurs en sciences physiques, trouv‚s simplement dans des annuaires professionnels.

Nous avions ‚labor‚ des premiers textes avec le concours d'un Britannique r‚sidant en

Australie, qui avait une certaine familiarit‚ avec les langues Fran‡aise et Espagnole et qui

avait accept‚ de taper … la machine les textes que nous lui dictions. Ces premiŠres tentatives se

r‚v‚lŠrent infructueuses. Lorsque nous voul–mes ‚valuer directement l'effet de ces premiŠres

envois en contactant les destinataires par t‚l‚phone, avec nos pauvres capacit‚s phon‚tiques,

ceux-ci nous raccrochŠrent au nez, indign‚s.

Une de nos s ur (UORII 19 fille de OBAA 17 sp‚cialiste en techniques th‚rapeutiques)

arriv‚e en Grande-Bretagne, parvint avec difficult‚ … utiliser elle-m me une de vos machine …

crire ( note 2 ). Nous pens mes alors avoir r‚solu ce problŠme de communication et nous

fŒmes transformer, sur Ummo, plusieurs de vos machines … ‚crire, de diff‚rents modŠles, de

maniŠre … ce que nous puissions les commander par d‚codage des modulations d'un paramŠtre

physiologique.

En mai 1962 deux de nos frŠres (OBOUU 1 et BIOO 14) se trouvaient dans un h“tel de

Melbourne lorsqu'ils furent avertis que la police avait des soup‡ons sur leur identit‚. Ils durent

abandonner pr‚cipitamment le batiment en cachant comme ils purent cacher la machine dans

une caisse de v tements sales qui se trouvait dans la laverie. Ils purent cette fois ci revenir et

la r‚cup‚rer mais le risque ‚tait trop grand et on d‚cida de supprimer toute preuve technique

qui pourrait tomber entre vos mains.
La construction de bases souterraines fit penser que la solution au problŠme serait

d‚finitivement assur‚e si mes frŠres exp‚ditionnaires y r‚sidaient.
Une ‚tude ult‚rieure de notre planification r‚sidentielle montra que rentrer et sortir

fr‚quemment de ces enceintes situ‚es en zones incultes et rep‚rables … l'occasion par la

population rurale pr‚sentait plus de danger que se m‚ler … la population des grandes villes

terrestres.
Nous cherchames des collaborateurs parmi vos frŠres qui puissent ‚crire la documentation sous

la dict‚e. Nous les trouvames en Grande Bretagne, Australie, Canada, Espagne et R‚publique

F‚d‚rale d'Allemagne. Dans ce dernier cas une femme d'une prestigieuse famille, aujoud'hui

une de nos plus chŠres amies sur Terre, acceptade se d‚placer jusqu'… Berlin et de prendre le

risque de passer dans la zone contr“l‚e par la R‚publique D‚mocratique Allemande.

En parallŠle nous esquiss mes un contact avec diff‚rents scientifiques. Nombre d'entre eux

acceptŠrent d'examiner les rapports que nous leur avions fournis, concernant la topologie, la

th‚orie des r‚seaux, l'astrophysique et la biologie. A quelques rares exceptions prŠs, tous se

montrŠrent trŠs sceptiques et estimŠrent que ces textes devaient ‚maner de quelque collŠgue

perturb‚ ou dot‚ d'un subtil sens de l'humour.

A cette ‚poque nous ‚tions soucieux de payer auprŠs de vos frŠres la dette que nous avions

contract‚e en pr‚levant des informations culturelles propres … votre planŠte. Mais nous

voulions aussi tester, de maniŠre trŠs graduelle et prudente, l'impact que produirait un ‚ventuel

contact entre nos deux humanit‚s, si celui-ci s'av‚rait un jour in‚vitable.

Au cas o— vous auriez captur‚ un ou plusieurs de nos frŠres, ‚ventualit‚ qui n'est toujours pas …

exclure, leur identification aurait engendr‚ des perturbations qui restaient pour nous

in‚valuables. Mais derriŠre ces diff‚rentes pr‚occupations se cachait l'objectif essentiel, le

plan de sauvetage d‚j… expos‚ et le souci d'‚valuer les possibles r‚actions d'une masse

humaine, soudain soumise … une tutelle de fer de la part d'une autre entit‚ intragalactique.
Nous devions pr‚parer un r‚seau r‚duit et s‚lectionn‚ de citadins de divers pays. Des hommes

de classe moyenne et cependant au courant des inqui‚tudes et des problŠmes de la soci‚t‚ dont

ils font partie.
Il ‚tait n‚cessaire que de tels humains

- soient moyennement cultiv‚s, intelligents, de moralit‚ ‚lev‚e avec des penchants intellectuels

vers les questions de civilisation galactique.

-acceptent avec prudence mais sans la rejeter, l'hypothŠse de notre existance et notre identit‚.

- connaissent par l'interm‚diaire d'une communication fluide notre culture et notre histoire.
Il ‚tait … craindre que les contact‚s se convertissent en fidŠles de notre id‚ologie et en esclaves

intellectuels de nos personnes, ce qui aurait ‚t‚ pour nous ‚thiquement inadmissible.

Nous opt mes pour une solution consistant … leur exposer nos modŠles scientifiques de maniŠre

didactique, en omettant soigneusement d'y inclure des ‚l‚ments exploitables d‚bouchant sur une

preuve d‚finitive, et en d‚tournant leurs soup‡ons vers des pays, des institutions ou des

personnes en y incluant des ‚l‚ments erron‚s entretenant leur doute au sujet de l'origine des

documents .

Notre intention n'‚tait pas de faire de ces humains des acolytes, ni m me, au cas o— le plan

d'intervention serait mis en oeuvre, en gouvernants marionnettes de nos organes dirigeants,

Elle ‚tait plut“t de cr‚er un r‚seau de liaisons capable de tranquiliser les terriens grace … la

connaissance de notre culture et de nos intentions et … nous procurer des donn‚es pr‚cieuses sur

les besoins urgents et les pr‚ocupations d'un r‚seau social momentan‚ment paralys‚ par

l'incertitude et la terreur de se sentir domin‚ par des forces inconnues.
Il agirait donc comme un canal bidirectionnel d'information entre notre cercle de pouvoir et une

humanit‚ sous le joug. Ambassadeurs dans les 2 sens.
En 1966, un ‚vŠnement malheureux nous fit r‚fl‚chir sur la possibilit‚ qu'un quelconque autre

vŠnement malheureux puisse mettre en p‚ril notre plan pour maintenir un rigoureux secret sur

notre pr‚sence sur Terre.
A cette ‚poque nous ‚tions trŠs pr‚occup‚s par le projet B-45-M 899 Nord Am‚ricain, de

placer en orbite des satellites dot‚s de charges nucl‚aires. Ce qui nous int‚ressait sp‚cialement

tait d'obtenir plus de donn‚es sur le lanceur 500P dont les essais ‚taient pr‚vus dans le

complexe spatial Kennedy.
Nous avions m me d‚j… subis un incident quand OYII 62 fils de AAEX 2 fut rep‚r‚ … Merrit

Island en tentant de s'approcher de nuit du polygone industriel d'une base secrŠte de la r‚gion.

Il ne dut son salut qu'en se jetant dans les eaux de la Banana river. Nous d‚cid mes alors de

construire une base souterraine … proximit‚ du Cap Kennedy. Ce projet impliquait une

exploration m‚thodique de la bande c“tiŠre. En mai 1966 quatre de nos nefs atterrirent au sud

de l'Œle Grand Abaco, non loin de Marsh Harbour. Lorsqu'une de nos nefs arriva au voisinage

du sol, un malheureux paysan se trouvait dans les parages et subit une grave commotion

c‚r‚brale, du fait du niveau ‚lev‚ des ondes ‚lectromagn‚tiques de courte longueur d'onde

mises par la nef. L'homme fut imm‚diatement transport‚ dans notre base du Canada. On dut

effectuer une transplantation de tissu embryonnaire et op‚rer une op‚ration chirurgicale

complexe, en acc‚dant … son aire hypopthalamique … travers ses fosses nasales. Nous d–mes

galement effacer, dans son hippocampe, les informations qu'il avait m‚moris‚es et inhiber

toute acquisition de nouvelles donn‚es, post‚rieurement au r‚tablissement de ses fonctions

conscientes. Le 21 mai 1966 il fut d‚pos‚ en un point situ‚ … proximit‚ du lieu o— s'‚tait produit

cet incident malheureux.

Nous savions qu'… cette ‚poque des milliers d'hommes de la Terre ‚taient int‚ress‚s par le

ph‚nomŠne ovni. Un fort plissement hyperspatial, s'‚talant sur une p‚riode de temps allant de

1943 … 1978 nous avait permis de prendre contact avec d'autres civilisations intragalactiques,

dont la v“tre. Les incursions d'extraterrestres furent beaucoup moins nombreuses que ce qui

avait ‚t‚ ‚valu‚ par des sp‚cialistes de la Terre. Les nefs provenaient de diff‚rents astres

froids, dot‚s de civilisations avanc‚es. A l'exception de rares cas, nous ne nous connaissions

pas les uns les autres et nous respections le principe consistant … ne pas interf‚rer dans nos

missions respectives. Seules trois civilisations d‚cidŠrent de laisser de maniŠre permanente

des corps exp‚ditionnaires sur diff‚rents continents. Une quatriŠme ethnie extraterrestre, issue

d'un astre froid situ‚ … 96 ann‚es-lumiŠres de la Terre vous visita plus de fois que toutes les
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   82

similar:

© Ignacio Darnaude Rojas Marcos iconIgnacio Darnaude Rojas – Marcos

© Ignacio Darnaude Rojas Marcos iconKeiser University, San Marcos, Nicaragua Sede Off-Campus Gasolinera...

© Ignacio Darnaude Rojas Marcos iconColegio san ignacio de loyola

© Ignacio Darnaude Rojas Marcos iconUniversidad san ignacio de loyola

© Ignacio Darnaude Rojas Marcos icon“Ignacio mariano de las casas”

© Ignacio Darnaude Rojas Marcos iconMarcos alberto sequeira

© Ignacio Darnaude Rojas Marcos iconMarcos Andrés cárdenas rolon

© Ignacio Darnaude Rojas Marcos iconMtro. Marcos Ramírez Espinoza

© Ignacio Darnaude Rojas Marcos iconUniversidad Nacional Mayor de San Marcos

© Ignacio Darnaude Rojas Marcos iconUniversidad Nacional Mayor de San Marcos




Todos los derechos reservados. Copyright © 2019
contactos
b.se-todo.com